Les outils de la coureuse diabétique de type 1

Publié le 7 Juin 2014

(Petite introduction, je ne savais pas où mettre les photos sinon)

Lorsqu’on court par ici à Kiel, voilà ce qu’on peut rencontrer :

auroch, route des grenouilles, paysage du Schleswig-Holstein
auroch, route des grenouilles, paysage du Schleswig-Holstein
auroch, route des grenouilles, paysage du Schleswig-Holstein

auroch, route des grenouilles, paysage du Schleswig-Holstein

Des aurochs sur une route à grenouilles ! (moi qui pensais que c’était une route pour les Françaises qui courent super-vite…) Notez que les grenouilles n’ont pas le droit de dépasser les 30 km/h… Pour pouvoir admirer le paysage idyllique sans doute…

Lorsque je cours, puisqu’il faut bien que je m’habitue à dire que je cours : trois fois par semaine, moui, ça nous ressemblerait tout de même presque à un entraînement ; même si les résultats sont toujours ceux d’une petite mémé car je ne suis pas encore Zátopek, bref, voici ce que j’emporte avec moi : Tadaa !

poche ersatz pancréatique mobile

poche ersatz pancréatique mobile

Comme dirait ma fille : voici ma poche. Pancréatique de secours ajouterai-je. Elle est toujours prête à courir (elle).

. Elle contient du sucre, bien sûr, sous forme de plaquettes de dextrose, qui sont si faciles à mesurer. Deux plaquettes font une BE (voilà que je parle comme une vieille diabétique… complètement dépassée…KE bien sûr, enfin 10 gr. de glucides quoi!). J’en ai toujours au moins 4. Plus des petits Naschis comme on dit ici, des petits haribos, pas conseillés par les médecins, mais si on commençait à écouter tout ce que disent les médecins… Vous croyez qu’ils n’ont jamais mangé de bonbons eux ? Non mais alors, allô quoi…

Un jour où j’étais allée courir, j’ai fait une hypo et les 4 plaquettes n’avaient pas suffi, j’étais bien contente de trouver les haribos. Vous me direz : prends donc plus de plaquettes, en plus ça prend moins de place ! Oui, mais c’est moins réconfortant. Tac.

. Mon appareil de mesure de glycémie de rechange est tout le temps avec moi. Avec donc la petite boîte de bandelettes et l’autopiqueur. En ce moment, j’hésite : j’ai ce petit lecteur, très pratique et surtout très fiable. Problème: les petites bandelettes de test : quand on court, qu’on tremble, ça n’est pas très pratique de tout déballer. Je me suis procurée Accu Check Mobile, où l’autopiqueur et la cassette de bandelettes sont intégrés, mais je ne l’ai pas encore testé pour de vrai dans la nature. Les habitudes ont la vie dure.

. Non représenté sur l’image : un voire deux mouchoirs en papier. Je fais partie des coureurs qui ont besoin de se moucher dès qu’ils font un pas dehors, je ne sais pas pourquoi, c’est comme ça. Et quand je cours tôt le matin, j’ai tout le sommeil de la nuit qui coule des yeux en plus, là il m’en faut même deux (des mouchoirs).

. Le petit bidule noir à droite, c’est mon capteur wahoo ! (pub) que je branche sur mon iphone. C’est mon mari qui me l’a offert, ça fait GPS et calcule tout : les calories, le pouls, les pas et l’âge du capitaine.

. Puisque rien n’est simple, j’ai aussi un cardiofréquencemètre (oui je n’enregistre que les km sur mon iphone et je prends mon pouls à ma montre, je trouve plus pratique de regarder une montre que de sortir mon iphone à chaque fois, ça fait trop la frime voyez, et le capteur de wahoo n’est pas compatible avec l’autre, enfin bref le jour où la technique sera simple, j’espère que quelqu’un me fera signe.) Et puis tout ça pour dire que comme je suis grande débutante en course à pied, je suis très prudente car il faut aussi surtout que je fasse attention aux signes d’hypoglycémie. Comme je trouve difficile de me concentrer sur tout à la fois (le trajet, le pouls, le sucre, faire gaffe à pas se tordre la cheville), je préfère déléguer. À propos de sport et de diabète insulino-dépendant, je vous recommande cette page extrêmement complète et très instructive et celle-ci, d'où je tire de précieux conseils.

Pour conclure : je mets tout cela dans ma banane (elle n'a l'air de rien comme ça, mais elle peut contenir pas mal de trucs...) qui est très plate et ne gigote pas dans tous les sens. On n’entend que les bandelettes dans leur petite boîte en plastique, ce qui a l’avantage de prévenir les promeneurs et propriétaires de chien que j’arrive. Je sais que certains diabétiques mettent tout dans leur poche, mais je n’aime pas trop avoir les poches pleines, surtout que sur 2 shorts, j’en ai un sans poche. Voyez le bin’s.

 

Bonne journée à vous!

(et à vos baskets! – bonjour spécialement sportif à Adeline!)

Rédigé par Amice

Publié dans #sport, #diabète

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article